Bisbar sort de prison. Il se remet à la boxe, coaché par Jean-Louis, pendant que Billy, vertueux journaliste au chô‐ mage, infiltre les Nationalistes Identitaires où il rencontrera Julia. Autour d’eux, il y a aussi Rachid qui deale pour le compte de Zak. Et bien sûr Jasmine, la sœur de Momo, le futur avocat… Céline parlait de la « petite musique » en évo‐ quant l’écriture. Dans cette polyphonie contemporaine où chacun joue sa partition au cordeau, on est surtout marqué par le tempo, ce rythme soutenu et insoutenable, comme dans un combat de haut niveau sur un ring grand comme la banlieue. Attention à l’uppercut !

 

 

 

 

 

 

Embrasser l’eau et la Lumière

 

Lucille est née au milieu des marais salants de la baie de Bretagne. Très tôt, elle apprend auprès d'Agnès une saulnière qui est aussi sonneuse de cornemuse, à extirper le sel des entrailles de la terre. De cette passion secrète, elle veut en faire son métier. Mais dans la Bretagne des années 60, les salines sont rarement léguées aux femmes. Son père a prévu d'offrir celle de sa famille à son frère qui perpétuera la tradition.
La jeune femme quitte le marais et devient vendeuse à Nantes. Dès qu'elle a un moment, elle vend des pochons de sel. Mais cela ne suffit pas à lui faire oublier le pays maraîchin. Car tout, y compris l'amour, la ramène à la terre salée du marais, là où son corps et sa vie embrassent l'eau et la lumière.

 

 

La Métallo

Si Yvonnick a un prénom et des bras d'homme, c'est grâce à sa mère qui lui a appris à se défendre des coups. Et ces bras d'homme, Yvonnick en a bien besoin depuis que son mari, qui travaillait à J.J. Carnaud et forges de Basse-Indre n'est plus là. En acceptant de prendre sa relève à la forge, la jeune veuve et mère d'un enfant fragile, élevée dans le marais salant breton, devient métallo. Une vie ouvrière de lutte qui ne l'empêche pas de se faire respecter des hommes ni de gagner son indépendance, et surtout, d'être fière de son travail à l'usine et de sa communauté solidaire. Mais cette fierté, menacée dès 1968, se rompt au fil du temps, les notions de rentabilité, de courbes et de tableaux de chiffres chassant l'idée d'un combat pour une vie meilleure.

 

 

 

 

 

 

 

 

samedi 19 septembre de 10h00 à 12h30

Hubert Hervé dédicacera son nouveau roman policier Un rai de soleil sur le flot glacé aux éditions Mané Huily.


Qui a tué July ? Cette jeune femme de dix-sept ans, trop libre pour certains, trop distante pour d’autres, trop belle pour beaucoup.
Sa mère Ophélie, son père Florian et sa sœur Lise sont bouleversés.
Ophélie prend conscience qu’elle ignorait qui était vraiment sa fille… Elle découvre que July n’était pas l’adolescente sage qu’elle croyait.
Florian perd la raison…
Lise souffre de la perte de celle qui fut son contraire et qu’elle admirait tant.
July vivait comme elle en avait envie, se préoccupant peu des bavardages. A-t-elle payé, de sa vie, cette insouciance ? 

 
Le nouveau roman de Hubert Hervé provoque un appétit de lecture où le plaisir de tourner les pages pour en savoir plus s’impose.

 
 

samedi 26 septembre de 10h00 à 12h30

Myriam Chenard dédicacera son roman Le disparu de la plage aux éditions Stéphane Batigne

 
«Le disparu de la plage» raconte l’histoire d’une disparition mystérieuse, celle d’un jeune homme présumé noyé à la plage des Briantais (Lancieux), en 1952. Cinquante ans plus tard, la fille de la petite amie du disparu apprend l’existence de ce mystère et se lance à sa recherche, fouillant les archives, retrouvant et interrogeant des témoins, visitant les lieux, remuant le passé et les souvenirs. Son enquête la mènera à découvrir des secrets profondément enfouis, mais aussi à nouer des relations de plus en plus étroites avec son voisin, qui l’accompagne dans ses recherches.
 
Il s’agit d’un roman grand public, bienveillant et très positif, un roman plaisir
 
L’auteure, Myriam Chenard, est originaire de Melesse et vit près de Fougères.


samedi 26 septembre de 15h00 à 17h00

David Bruand dédicacera son premier roman Mise à l'épreuve aux éditions St Honoré

L’auteur propose ici un livre étonnant, qui interroge finement la souffrance d’un personnage atypique.

La narration oscillant entre la première personne et le narrateur omniscient confère un dynamisme fort et une réelle originalité. Par son écriture fluide, nous sommes emportés dans les souvenirs et le quotidien de Loïc Gwinru.

C’est, en outre, une quête de résilience touchante et un cheminement initiatique profondément humain qui se dévoilent aux yeux du lecteur, dans les méandres labyrinthiques d’une âme torturée.

 

Un concert est prévu au Pmu avec l'auteur juste après la séance de dédicace.


 

AlfaPanier

Le panier est vide...

Bulle à souhait

Aucun souhait pour le moment
Alfabulle.fr utilise des cookies
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Ceux-ci sont essentiels au fonctionnement du site. Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.