Découvrez une nouvelle façon de lire!

Ce visage, Alice le connait. C'est le sien, à d'infimes différences près. C'est Dorothée, sa jumelle, qui figure sur cette photo récente. Mais Dorothée est morte il y a 10 ans. Impossible! Alors que l'état d'Alice empire, Luc Graham, son psychiatre, n'a d'autres choix que de s'aventurer aux sources de sa folie...



7.30€ 448 pages

Moscou, 1953. "Accident" : c'est le mot qui figure sur le dossier. Pour la hiérarchie de Leo Demidov, agent du MGB, le petit garçon retrouvé mort, nu et lacéré au bord des rails ne compte pas: il n'y a pas de crimes en URSS. Mais Leo s'obstine à faire éclater la vérité. Au péril de sa vie...


A lire après Enfant 44: Kolyma
7.80 € 544 pages

 


C'est le gavroche de Kaboul. Fawad, 11 ans, grandit au pays des taliban. Pas évident... Mais quand sa mère trouve une place chez des Occidentaux excentriques, c'est toute sa vie qui se met à changer et ses yeux à s'ouvrir...



6.90€ Pocket 352 pages

 

Nous l’attendions avec impatience…

Dans A l’aube du septième sens, l’auteur nous avait fait plonger dans les arcanes du monde scientifique. Avec son deuxième opus, nous voici confronté à l’univers de l’édition.

 

Que pouvait demander de plus une libraire ! Si on nous prend par les sentiments…

 

Voici le résumé pour vous tenter davantage :

William Trojean, réinséré dans une usine d’incinération après sa sortie de prison, voit arriver de nuit un mystérieux camion contenant un chargement pour le moins intriguant : la cargaison complète d’un livre tout juste sorti de l’imprimerie. Le conducteur du camion demande à ce que ce chargement soit détruit dans son intégralité en toute discrétion. Cet étrange comportement pique la curiosité de William qui réussit à intercepter une page du livre. Il découvre sur celle-ci toute l’équipe créatrice de l’ouvrage, des maquettistes à l’imprimeur.

Le meurtre de l’éditeur quelques temps plus tard donne un coup d’accélération à l’histoire. William va alors remonter la chaîne du livre en allant de révélations en révélations…

 

Le lecteur s’identifie totalement à William dans sa recherche de la vérité, tremble pour lui et ses comparses. La construction du récit est aussi originale que dans le premier ouvrage. La quête de la vérité est mise en parallèle avec un cours magistral dans un amphithéâtre donné par un professeur partant à la retraite, réservant une surprise à son auditoire pour sa dernière prise de parole. Le lecteur est happé par l’histoire et réfléchit au sens à donner à une société contemporaine de moins en moins humaniste.

 

 

La documentation est une fois de plus très fouillée. L’auteur s’est adressé à des spécialistes pour rendre son propos crédible.

L’auteur confirme dans son second ouvrage l’envie par l’écriture d’éveiller les consciences en construisant un avenir plus positif basé sur de vraies valeurs. A méditer…

Sous-catégories

Mes emplettes

Le panier est vide