EN DEDICACE SAMEDI 24 JUIN 2017

RONAN COGNET

 

pour ses deux ouvrages L'exporateur invisible et Monsecours

 

    

Monsecours, morne village posé sur la transforestière, cette saignée de bitume qui relie les deux grandes cités. Pas de héros à Monsecours, mais des villageois rugueux, façonnés par un environnement difficile. Alors, oui, on dit que certains habitants s'adonneraient à la boisson pour tromper leur ennui. On dit tellement de choses, mais on ne connaît pas Monsecours. On ne connaît pas Gabriel, le ramasseur, ou Maurice, le vaguemestre, ou Mado la tenancière du Repos, on ne connaît pas le Comité qui administre d'une main de fer dans un gant de pierre le triste village. On ne s'arrête pas à Monsecours, sauf un jour une auto-stoppeuse. Mais voulait-elle vraiment s'arrêter ? Et dans la fange de ce village poussera une fleur d'espoir, ou pas. On dit tellement de choses sur Monsecours, et jamais rien de bon. Et déjà, il commence à faire sombre.

 

 

 

Paris, 1870. Bientôt l’aboutissement pour Émile. Après des années de recherche, une vie presque, il est enfin prêt pour le grand saut vers l’invisible. Bientôt, il abordera l’animal au plus près de son âme. Et ce n’est pas dans l’effervescence scientifique de l’époque qu’il a trouvé les clés de son fantastique projet, mais auprès des chamans de tribus oubliées, là où veillent les esprits. Cependant, aboutir n’est pas chose aisée, la guerre, l’amour, le hasard sont autant de pièges sur le chemin de la réussite et il faudra compter aussi avec d’autres ennemis, invisibles. On ne pénètre pas le monde des esprits impunément.

 

 

 

 

 

 

A partir du samedi 17 juin jusqu'au samedi 19 août inclus, le magasin sera en journée continue tous les samedis de 9h30 à 16h30

 

 

 

FERMETURE EXCEPTIONNELLE ASCENSION

 

VENDREDI 26 ET SAMEDI 27 MAI

 

Merci de votre compréhension

 

 

 

Rendez-vous le samedi 6 mai!

Sève Laurent-Fajal  dédicace de 10h00 à 13h00 son roman Les valises

 

 

 

Ce dimanche de 1982 dans le car qui emmène sa classe, Sarah n'est pas de bonne humeur. Sa meilleure amie, Josy, ne lui parle plus. Ce frimeur de Jérôme avec sa cour l'exaspère. Et ce voyage scolaire pour aller voir les barbelés d'Auschwitz est interminable. Mais sur place, devant un amoncellement de valises exposées dans une vitrine, elle est bouleversée. Un nom écrit à la craie sur l'une d'elles la saisit jusqu'au malaise: Levin. De retour chez elle, Sarah est déterminée à obtenir les réponses aux questions qu'elle se pose depuis toujours: qui est son père? Pourquoi ne l'a-t-elle jamais vu? Pourquoi sa mère est-elle incapable d'en parler?

Un premier roman bouleversant et captivant sur la quête identitaire d'une adolescente qui perce le mystère de ses origines tout en découvrant son premier amour.

Sous-catégories

Mes emplettes

Le panier est vide